La peau éthique des petites coupures 02

Publié le par Bartlebooth


M. Sarkozy demande l’expulsion des étrangers impliqués dans les violences urbaines.

Il ne perd pas le nord. Il faut1 surtout éviter les cités de vidéosurviolence. Nicolas n’est pas un homme libre, il va sans dire2 : on le voit tous les soirs3 à l’œuvre4 contre la criminalité des informations. La réalité n’est pas un dû.
Parce que5 . Refus. Contre. Les procédures anales de Nicolas ne sont que la pointe de l’iceberg de maman. En expulsant, il prend bien connaissance de la violation de détention6. « Et alors ? s’insurge sa transparence, la dignité réussit à fuir sous les coups7, putain mais c’est pas vrai, urgence ! ». Dans le cas concret, n’importe quoi des langues pénales fouteuses8 de troubles dans le dégradé de la sécurité. Parce que9. Refus. Contre. On ne s’en lasse pas. Nicolas s’adapte, il se fait interpeller illégalement10, il existe en vigueur dans la régulation de l’intégration nationale. Syndrome dialogue11, son expression je n’aime pas, mais déjà des jeunes élucident ses mécanismes neuronaux, ces recherches portent sur son œil seul dans la douleur12, sur son aversion gustative (la France, les émeutes, l’accalmie, la merde). Nous assistons aujourd’hui à la mort de tous les débats, les extrêmes inchangés et la police de proximité. Nicolas étendu13, zéro reflux14. Le regard a baissé d’un cran15, la réalité est devenue française et fait florès. Le rêve a perdu en intensité après plusieurs nuits.
Ejacs dans les esprits, ça fait toujours plaisir16, et les médias égorgent les visions personnelles du monde. Un penseur a expliqué devant les caméras que la réalité sociale est un show : « Je ne vois rien qui flambe : ce jeu d’avant guerre se tire une balle à blanc dans le cul17 et pousse des hurlements de chatte en chaleur, dans tous les sens ! Et la petite bourgeoise18 avale goulûment des giclées de publicité. » Devant son poste, Aurélie Lacan pense que chacun ne pense qu’à se remplir de pensée19. Elle chuchote « Nick est amer », elle rit, son corps colle à l’air du temps.

Banlieue : Sarkozy s’en prend aux étrangers trublions.


1 il est particulièrement nécessaire et excitant de raconter une histoire qui concerne les écrans
2 il va de soi qu’il existe mais que vous pouvez le refuser, vous séparer de lui
3 chaque soirée il la trompe par des performances interactives : acceptez de recevoir l’évangile et son tapage et l’on vous servira un dessert à base de déchets de fictions
4 le travail se mâche, on en prend un et on se sent bien
5 ou parce seulement, seulement parce
6 bien, la note de détention dit que ce n’est la peine ni de constater ni de contester
7 avec l’évasion, exaltez-vous à l’air pur, pourvu que votre imagination soit elle-même libérée
8 et des fouteurs en double peine
9 depuis tout point, tout parce
10 avec le défi crucial de ne pas s’impliquer émotionnellement
11 dialogue-t-il ?
12 l’insupportable bruit de couloir, par exemple, lui tire des larmes
13 le prolongement intérieur du gisant est palpable dans sa bouche
14 nul écoulement, spontané ou provoqué, sous lui
15 entaille d’écran plus que de carne
16 ce plaisir toujours reçu comme s’il était donné pour signe de vie dans le divertissement
17 dessinez une boule blanche sertie d’une orchidée, que des doigts gravitent et s’enfilent dans l’un des trous au tracé gauche, fané
18 elle qui refuse le baiser pour sa plasticité
19 ce remplissage est plus ou moins rapide selon l’importance de l’évacuation simultanée


Publié dans Bartlebooth

Commenter cet article

Artaud le MÎmo 29/11/2005 21:47

On organise un suicide collectif sur la place des exilés de Candide?