Oreille rouge, d'Eric Chevillard

Publié le par - Bartlebooth



- J'écris Paluches.
- Il travaille à ses Tigres...
- Je lis Oreille rouge.



***


Il s'appelle Albert Moindre. Ce n'est pas peu, ce n'est pas rien. Ce n'est pas peul non plus (peut-on être Peul Peul dans le bas du seul-seul ?).



***


Le narrateur est-il Marc-Antoine Marson qui, non satisfait d'avoir voulu ridiculiser Thomas Pilaster, s'en prend maintenant à l'un de ses personnages ?
Qu'a Chevillard à voir avec ce marsouin, pillard austère empiétant sur les plates-bandes de celui qu'il prenait à la lettre pour dire tantôt blanc comme neige tantôt noir comme un petit carnet de moleskine, voire comme l'Afrique (même si, de ses soucis, Roussel est le cadet) ?



***


Au nid soit qui Mali pense.



***


L'Afrique, fantasme.
L'Afrique enfante homme.
Le vacillant petit ailleurs.
L'Afrique fantôme sweet home.



***


Cette fois, Jean-Léon Moindre ne veut pas "réintroduire le tigre mangeur d'hommes dans nos campagnes", il ne remplira pas les soutes d'un avion de jeunes fauves. Ouf !



***


Où campent autant d'hippopotames ? Le poème sur l'Afrique sera-t-il assez grand pour les contenir ? La moleskine n'est-elle pas dérisoire comparée à la peau de l'animal ?



***


Oreille rouge est un blanc-bec (une sombre ordure).



***


La honte, bien sûr. Le soleil, évidemment. Et les piqûres de moustiques ? Oreille rouge se les gratte-t-il jusqu'au sang ?
Oreille rouge a failli s'appeler Moustiquaire.
- Tiens ! Tu travailles ?
- J'écris Paludisme.
- Qu'est-ce que c'est ?
- Le poème de l'Afrique.
- Encore des impressions ?
- Je me fais marais.



***


Tout cela est si évident : je suis encore une fois ravi et amusé et surpris par Chevillard.





sur Oreille rouge :
- site des Editions de Minuit [premières pages et une revue de presse de ce livre et des cinq précédents]
- chronique de Vincent Josse (France-Inter)
- article de Jean-Claude Lebrun (L'Humanité)
- article de Baptiste Liger (Lire)

sur Eric Chevillard :
- site personnel [très complet, comprenant sa bibliographie, des textes de Chevillard parus en revues, une revue de presse, des interviews]

Publié dans Lectures

Commenter cet article

shaahnaah 04/03/2005 22:37

Quelle etait donc la raison
Pour vous ecrire cette mission ?
Mais evidemment, votre incomprehension
Face a cette tension ...

En etudiant votre reaction,
Il apparait bien qu'il soit question
D'un certain poison
Qui vous obligera a prendre position !

Sept vaches maigres
Et sept vaches grasses

La Cour de Cassation a casse une condamnation
De sept marchands dont la passion
etait bien la violation
Des lois sur la protection
Des animaux de Sa Creation.

Un spaghetti
Et trois petits mots de Medici
Lancent une Tomate
A mons la patate !

Chevaliers de la Table Ronde
Je vous chante cette ronde
Sur le pont d'un avion
Qui enjambe les passions !

La chandelle de Bougie
Eclaire les galleries de Forchies
Et la pierre ensanglantee
Mentionne une version enchantee !

Do not touch my child
Weil ich weiss
Dat mij land
Mij Toekomst is
Anjou et Nevers
Retourneront la Terre
Vers le Centre de l'Univers
Pour la placer en un lieu
Ou le code sera celui du vieux !