Et les oiseaux

Publié le par Bartlebooth


Je suis retombé sur une composition perso, rescapée d'une période où, musicalement aussi, je bidouillais. Je me suis souvenu que je l'avais tout simplement intitulée Et les oiseaux et que ça avait plus ou moins un rapport avec Pierre Schaeffer.


  écouter Et les oiseaux

Publié dans Bartlebooth

Commenter cet article

Nihal 16/06/2005 16:52

Je ne peux m'empêcher de penser à Picasso...après l'assassinat de Federico García Lorca,il lui a fallu une vingtaine d'années pour qu'il puisse redessiner des oiseaux!
Ay, Federico!Sixty-nine years without you!
More poets...less poetry...

Bartlebooth,true Mystic Bartlebooth,I have your birds inside.You're a brother-in-'walking between the Violet and the Violet'!

Bartlebooth 10/06/2005 22:07

Merci de vos commentaires ; content que ça vous ait plu.
Maintenant, Berlol, c'est un petit peu plus laborieux : depuis ce morceau, je n'avais rien fait, mais je m'y remets, avec d'autres moyens, encore plus artisanaux.
Richard, non je n'ai pas essayé : c'est un peu court, un morceau ; et puis, je crois que je l'aimais moins après l'avoir composé qu'en le redécouvrant aujourd'hui.

Ritchard 09/06/2005 08:43

Je t'entends, je t'entends !

Et c'est excellent ! Tu n'as pas cherché à le faire éditer ?

Berlol 08/06/2005 17:05

Ben mon colon ! Si ça c'était de la bidouille, qu'est-ce que ça doit être maintenant !

Nihal 08/06/2005 14:09

Je fus appelé dehors,
Le grand ciel m’a parlé
Le bois noir m’a parlé
Le feu m’a parlé
Je fus appelé dehors (…)
J’ai vu la lune croître et décroître
J’ai vu le sentier du vent
J’ai vu une rivière dans le ciel
J’ai vu un vol d’étoiles bleues
J’ai vu la mer brumeuse
Semblable à du lait
Et des îles peuplées d’oiseaux

Kenneth White , Le Chemin du Chaman





ONLY A LITTLE SLEEP, A LITTLE SLUMBER

"And suddenly you
have not a word to say for yourself,

Only a little knife, a small incision,
A snickety nick in the brain
And you drop off, like a polyp.

Only a crumb of fungus,
A pulp of mouldy tinder
And you flare, fluttering, black-out like a firework.

Who are you, in the nest among the bones ?
You are the shyest bird among birds.

"I am the last of my kind."

UN LÉGER SOMME SEULEMENT, UN LÉGER ASSOUPISSEMENT

"Et tu n'as soudain,
Plus de mots pour t'exprimer.

Seulement un petit couteau, une mince incision,
Une minuscule entaille au cerveau
Et tu te détaches, comme un polype.

Seulement un fragment de champignon,
Une pulpe d'amadou moisi
Et tu flamboies, vacilles et retombes comme un feu d'artifice.

Qui es-tu, dans le nid parmi les ossements ?
Tu es, des oiseaux, le plus timide.

"Je suis le dernier de mon espèce."




The Scream

The Summoner

After the First Fright

The Interrogator

She Seemed So Considerate

The judge

The Plaintiff

In These Fading Moments I Wanted to Say

The Executioner

The Accused

First, the Doubtful Charts of Skin

The Knight

Something was Happening

The Gatekeeper

A Flayed Crow in the Hall of judgement

The Baptist

Only a Little Sleep, a Little Slumber

A Green Mother

As I Came, I Saw a Wood

A Riddle

The Scapegoat

After There was Nothing Came a Woman

The Guide

His Legs Ran About

Walking Bare

Bride and Groom Lie Hidden for Three Days

The Owl Flower

The Risen

Finale!



From CAVE BIRDS (1978),by Ted Hughes



..."Départ dans l'affection et le bruit neuf!"