Intérieurs (13)

Publié le par Bartlebooth


    

   

   

[Passe, à travers trous à ras du sol, le désir d’air libre, sensible bâti à la fissure. L’apparition béton, les douleurs incendiées, les fourmis des morsures, dis-leur qui les menacerait dans la livide nuit, qui s’efforce, navré, de découvrir où glisser, s’enivre dans les ronces et laisse perdre la grâce. Claque au vent la résistance, rue de plus en plus dans la ville vulnérable, crasseuse. Quelques traces de baisers de crème, malaise traversé d’ignobles bouches, déchirure alentour, la folie dans tous mes rêves]

La pensée ondulée n’a pourtant pas souffert sous terre, toute l’œuvre converge vers la destruction, est vivifiée par ses séquelles. Au-dedans incessamment la question pénètre paisible, s’épanouit par plaques scintillantes tant je réfléchis. Je m’émiette, je souris à l’altération, ça craque dans la contemplation, des ruptures me fragilisent, je suis friable. Traîne, traverse des terrains à l’abandon aux ombres inquiétantes, ces plissements du souvenir, la moisissure de la langue, les mouches sauvages, fantastiques, les noires fondations béantes qui se répètent en somme.

 

Publié dans Intérieurs

Commenter cet article